REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris
AccueilMuséesMusée d'archéologie et d'histoire locale (Denain)

Musée d'archéologie et d'histoire locale (Denain)

Place Wilson
59220
Denain
03.27.24.52.71
Beaux-arts, Histoire
Ouvert mardi-vendredi : 14h-18h
Samedi : 16h-18h
Dimanche : 10h-12h
Fermé les jours fériés
Entrée gratuite

Pour tout commentaire ou demande de renseignements, contactez directement le musée .

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Accès

Denain
denain4.jpg

L’ancienne mairie, de style néoclassique du milieu du XIXe siècle, abrite le musée. L’escalier de pierre bleue orné de bronzes témoigne de la richesse de la ville à cette époque où la mine et la sidérurgie avaient transformé le village rural idéalement situé en bordure de l’Escaut en une puissante cité industrielle.

HISTOIRE DU MUSÉE

Le musée s’est créé en 1937, sous l’impulsion de la municipalité. Il a eu très tôt pour ambition de collecter ce qui faisait la matière même de l’histoire de la cité, devenant par-là emblématique de l’évolution des villes industrielles du Nord de la France, jusque et y compris la période douloureuse des années 1980 qui vit progressivement disparaître ces industries lourdes.

Dans les années 1960, des découvertes archéologiques importantes dont plusieurs nécropoles mérovingiennes de la vallée de l’Escaut et les nombreux témoignages de la bataille décisive pour le royaume de France que livra le Maréchal de Villars en 1712 sont venus enrichir les collections étendant vers le passé la vocation historique du musée.

LES COLLECTIONS

Les collections permanentes du musée reflètent cette histoire. Elles présentent un ensemble archéologique du haut moyen age important comprenant par exemple cette agrafe ou cette perle mérovingienne. Cette très rare épée viking, résultat des fouilles entreprises lors du passage du canal au grand gabarit et qui constitue l’un des rares témoignages matériels des raids menés par les Normands au IXe siècle dans la vallée de l’Escaut.
L’histoire industrielle est présentée au travers d’objets et de peintures comme des œuvres de Lucien Jonas (1880-1948) ou de Boris Taslitzky ( 1911- 2005). Indissociable de l’histoire de la mine, une salle du musée est consacrée au poète mineur Jules Mousseron, qui au début du XXe siècle, donna ses lettres de noblesse au Rouchy, dialecte local, en publiant les poèmes où apparaît entre autre, le célèbre «Cafougnette » géant tutélaire de la ville.

En savoir plus
oui
Non
Non