REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

Vieil homme assis

Atelier ROSSET (actif durant la seconde moitié du XIIIe siècle)
Vers 1790
Marbre
H. 28 cm ; L. 18 cm ; P. 16 cm (avec socle)
Inv. 1983.11.20
Saint-Quentin
Statue du Vieil homme assis
© Gérard Dufrère © Musée Antoine Lécuyer, Saint-Quentin

Cette représentation d'un vieil homme assis, portant à sa bouche un morceau de pain (?) de la main gauche, tout en serrant de la main droite une cruche dans laquelle un jeune garçon boit à l'aide d'une paille, à son insu, n'est pas une scène paysanne. On peut en effet lire sur la base l'inscription « Jacob Du Iura mort A Cent Vinte An AD ». Il s'agit d'une rare représentation de Jean Jacob, réputé doyen des Français (1669-1790), qui fut présenté à la famille royale et à l'Assemblée nationale et a joui d'une certaine célébrité au début de la Révolution.
L'œuvre, non signée, provient de l'atelier jurassien des sculpteurs Rosset, célèbre pour ses portraits de Voltaire. On ne peut l'attribuer à un seul sculpteur en particulier. En effet, l'utilisation probable d' instruments de report devait permettre aux artistes la reproduction de prototypes et de modèles célèbres, sans y imprimer leur style respectif. Plusieurs mains pouvaient collaborer à l'exécution d'une œuvre. La nature des supports - ivoire, marbre ou albâtre - n'ayant pas les mêmes possibilités de traitement, devait influer sur le style des pièces.

D'après les textes fournis par la conservation
Avec le concours du service éducatif du chemin des Dames et de la caverne du Dragon

Compléments pédagogiques