REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

Carreaux de pavement

Le château de Fère-en-Tardenois fut construit de 1206 à 1260 par Robert de Dreux, petit-fils de Louis VI le Gros, roi de France. Il appartint à la première maison Valois-Orléans, Valois-Angoulême. En 1528, la mère de François Ier l'offrit au connétable Anne de Montmorency pour son mariage. Celui-ci le fit transformer, il fit construire en particulier son grand pont couvert et fit sans doute décorer la chapelle avec ces carreaux de faïence. Cet ensemble exceptionnel par sa qualité et ses couleurs montre la richesse de l'ornementation du décor du sol de la chapelle du château de Fère-en-Tardenois. Il est comparable à un ensemble conservé au Rijksmuseum d'Amsterdam signalé comme carrelage avec les armes de la famille de Montmorency (Anvers, deuxième quart du XVIe siècle).

Cet ensemble de cinq carreaux est composé d'un carreau central quadrangulaire et de quatre pavés hexagonaux de forme allongée. Le carreau central représente un jeune homme, en buste, de trois quart dans un médaillon. Cet homme est habillé en costume de l'époque, d'aspect Renaissance, avec un chapeau. A l'arrière-plan est suggéré un paysage très sommaire (ciel et verdure). Chaque écoinçon du carreau est orné d'une fleur de lys. Les quatre autres carreaux représentent un motif presque identique fait de rinceaux bleus chargés de fleurs et de fruits en grappe ou en bouquet jaune accompagnés de feuilles vertes. Les couleurs utilisées se limitent au jaune, bleu et vert sur fond blanc.

Bibliographie :
D. Defente,

Musée de Soissons, bilans et perspectives

, Mémoires du Soissonnais, tome 1, 5e série, 1994-1998, p.117.

Dominique Roussel
Conservateur du patrimoine
Avec le concours du service éducatif du musée de Soissons

En savoir plus

Compléments pédagogiques