REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris
AccueilCollectionsArts et éducationBerline d’apparat de la famille Caprara

Berline d’apparat de la famille Caprara

Bologne, Italie
1789
H. 2,75 m ; L. 4,95 m ; L. 2,15 m ; Timon 3,20 m
Compiègne
Berline d’apparat de la famille Caprara
© Marc Poirier © Musées et domaine nationaux du palais de Compiègne

Plus légère et plus maniable qu'un carrosse, une berline se caractérise par le fait que les essieux avant et arrière sont reliés par deux brancards au lieu d'une poutre centrale, ce qui évite que la caisse ne se renverse quand une roue casse.
Plus sûre, la berline est aussi plus confortable grâce à une suspension à ressorts métalliques, qui se généralise au XVIIIe siècle. Dès lors, on comprend que les grands personnages préfèrent ce type de véhicule, y compris pour les cérémonies officielles où ils utilisent des berlines d'apparat, très richement décorées.
C'est ainsi que le sénateur Caprara de Bologne commande cette voiture, achevée en 1789. Elle dispose d'une caisse à sept glaces, avec garniture intérieure en soie pékinée bleue. A l'extérieur les peintures, signées Mauro Gandolfi, représentent côté droit, l'histoire d'Iphigénie, côté gauche l'histoire d'Hélène. Le reste du décor est composé de bois, plomb et bronze sculptés et dorés.
D'après la tradition, cette voiture aurait servi à Napoléon Bonaparte lors de son entrée à Bologne en juin 1796.

Pascal Galtier
Service éducatif du Palais Impérial de Compiègne

Compléments pédagogiques