REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

Etat d'esprit du projet

>> Le Nord – Pas de Calais, théâtre de l’Histoire

Zone frontalière entre la France et la Flandre, la région a été marquée par les nombreux conflits qui s’y sont déroulés ainsi que par les périodes de paix qui en ont résulté : des invasions Viking aux conflits religieux du 16ème siècle, de la guerre de Dévolution menée par Louis XIV en 1667-1668 à celle de Succession d’Espagne (1701-1713), de la campagne de France (janvier-avril 1814) et des premiers mois de la Grande Guerre à la Seconde Guerre mondiale, le Nord et le Pas-de-Calais ont souvent représenté un enjeu politique, religieux, économique et militaire de premier plan pour les puissances qui s’affrontaient afin d’en prendre le contrôle.

Théâtre de certains des plus grands conflits mondiaux et européens, le territoire est également marqué par les nombreux traités de paix qui y ont été signé ou qui concernent son organisation géopolitique : traité d’Etaples (novembre 1492), mettant fin à l’attaque anglaise du nord de la France, traité du Cateau-Cambrésis en avril 1559, qui met fin au conflit qui opposait alors la France à l’Espagne et l’Angleterre, traités d’Aix-la-Chapelle en mai 1668 et de Nimègue en septembre 1678, reconnaissant le passage de la Flandre à la France des grandes villes du territoire, traité d’Utrecht (11 avril 1713), qui conclut la guerre de Succession d’Espagne…

>> Des collections marquées par les conflits

Les musées du Nord-Pas-de-Calais conservent des collections qui sont en partie issues de cette histoire riche et tourmentée : armes et matériel militaire (de l’Antiquité à nos jours), plans-reliefs des grandes cités du territoire (musées de Lille, Arras, Douai, Cambrai), nombreuses représentations peintes, dessinées, imprimées, photographiées et filmées.>> Un patrimoine touché dans son intégritéLes collections des musées de la région ont également été touchées directement par les deux derniers conflits mondiaux : destructions par faits de guerres ou pillages, protections, évacuations, campagnes d’études, reconstitutions d’après-guerre. Histoire à la fois douloureuse et passionnante qu’il sera possible de présenter au public, via la constitution d’une base de données spécifique.

>> Impacts et reflets de la Grande Guerre sur la création

Dans le cadre des commémorations de la Grande Guerre, Guerres et Paix s’attachera à une valorisation particulière des œuvres réalisées entre 1914 et 1918 et plus particulièrement celles qui offrent le point de vue d’artistes qui ont travaillé dans la région pour y être nés ou pour l’avoir traversée : caricatures anti militaristes de Félix Del Marle à Gravelines, dessins militaires de Lucien Jonas à Denain, projets de camouflage d’Henri Marret à Bergues et Henri Bouchard au Cateau-Cambrésis et à Roubaix, constats de la ville détruite peints par Georges Maronniez à Cambrai, photographies de la vie à l’arrière par Achille Caron sur la côte d’Opale, projets de monuments aux morts, etc.